Quel mode de chauffage adopter pour sa véranda ?

Que vous vous servez de votre véranda comme une pièce intégrante de votre maison, ou tout simplement pour passer du bon temps en famille ou entre amis, il est toujours utile d’y assurer un excellent confort. Et qui dit confort dit sérénité, sensation de bien-être et meilleure condition de vie. Pour ce faire, la température tient une place plus qu’importante, en saison hivernale comme en été ; ce qui implique la nécessité d’un chauffage même si celui-ci ne sera fonctionnel que rarement. Mais comment savoir le type de chauffage à adopter ?

Le chauffage naturel et le chauffage central

Dans une maison, le chauffage fait partie des équipements qui consomment le plus d’énergie électrique. Pourtant en hiver, vous allez souvent devoir chauffer votre véranda, surtout si celle-ci n’est pas bien isolée. Alors, si vous souhaitiez bénéficier d’une chaleur confortable, tout en amoindrissant vos factures, le chauffage naturel est la meilleure initiative. Celui-ci consiste à multiplier les parois en verres de la véranda, dans le but d’emmagasiner le plus de chaleur possible ; ce qui réchauffera automatiquement l’enceinte. Cependant, un tel système ne fonctionne que pour les endroits fortement ensoleillés en hiver. Dans le cas contraire, il est toujours possible d’utiliser le chauffage central en entreprenant une extension. Bien sûr, pour être efficace, il doit disposer d’une puissance assez forte pour atteindre la véranda.

Un propre radiateur électrique

Il n’y a pas de meilleure initiative que le fait d’installer un radiateur électrique pour chauffer sa véranda. Celle-ci pourrait même être très profitable si la véranda en question est équipée d’une isolation de qualité. Pourquoi ? Tout simplement car plus elle sera bien isolée, moins le radiateur va dépenser en termes d’énergie. Par ailleurs, faute d’isolation acceptable, le radiateur se verrait sûrement fonctionnel en permanence, avec de fortes intensités en permanence.

Le poêle à bois et la pompe à chaleur

Le poêle à bois reste jusqu’à ce jour, un excellent système de chauffage ; et il est tout à fait convenable à ce genre de situation. On doit même dire qu’il est capable de chauffer d’une manière très rapide une véranda. Le seul hic, c’est l’évacuation de la fumée qu’il génère. Ceci exige des travaux d’aménagements stricts. Mais à côté, la pompe à chaleur air-air est tout à fait facile à manipuler. Celle-ci fonctionne en absorbant toutes les calories dépensées aux alentours pour les transformer en bombe de chaleur  et les rediffuser dans la véranda. Bien sûr, elle ne serait pas efficace s’il n’y a aucune dépense de calories.

Déco : aménager sa véranda en jardin d’hiver
Véranda : astuce pour en faire une vraie pièce de plus